72ème anniversaire du Débarquement en 2016
Dans le cadre du 72ème anniversaire du Débarquement de Normandie en 2016, la barge sera exposée du 3 juin au 6 juin 2016 à quai au port de Carentan.

[Lire la suite]

Historique du L9386

Grâce à l’expertise de spécialistes consultés aux Etats-Unis, certains détails et caractéristiques très particuliers du LCVP retrouvé permettent d’affirmer que ce bateau a été construit en 1942 dans l’usine principale de Higgins Industries à La Nouvelle Orléans (Louisiane).

Selon toute vraisemblance, il a donc pris part aux différentes opérations amphibies menées par les Alliés à partir de 1943 en Afrique du Nord, en Sicile puis en Italie du Sud.

Historique reconstitué d’après les archives de l’Ecole des Fusiliers Marins / Lorient

Janvier 1950 constitue la date probable de mise en service du LCVP 9386 dans la Marine Nationale en provenance de Trieste, Italie.

03.01.1951Le LCVP n° 586 est au Centre Siroco (Algérie), en provenance des Constructions Navales de Toulon. Il mesure 11,10 m de long, 3,30 m de large, environ 15 tonnes de déplacement en charge. Il a un moteur diesel Gray Marine de 180 à 225 CV, 1800 tours de vitesse maximum, 9 noeuds. L’état de la coque et du moteur sont passable. Il peut embarquer 36 hommes.
01.02.1951Le LC 1 reste seul à flot lors de la violente tempête qui saccage le port de Lapérouse dans la nuit du 28 au 29 janvier 1951.
10.04.1951Le LC 1 est l’ancien L.C.V.P. n° 586.
06.11.1951Le LC 1 (ex. 586) devient le LCVP 9386 (nouvelle nomenclature OTAN).
05.01.1952Les trois LCVP du Centre Siroco sont en assez bon état, coque et moteur.
03.07.1952Deux LCVP sont indisponibles, un reçoit deux affuts pour mitrailleuse 7,62.
10.07.1952Attribution définitive des numéros aux embarcations de débarquement du Centre Siroco.
21.12.1953La coque du 9386 est en très mauvais état. La coque bâbord doit être changée en 1954 par le S.S.T.F. d’Alger.
30.11.1954Indication que les LCVP qui contribuent à l’entrainement du Centre Siroco appareillent souvent pour la journée en baie d’Alger.
03.01.1955LCVP 9386 autorisé pour 40 hommes. Sert à l’instruction nautique et au débarquement. L’état de la coque est moyen. La coque bâbord a été changée en 1953. La coque tribord devrait l’être en 1954, mais cela n’a pas été fait.
01.12.1955Le commandant du Centre Siroco demande un second LCM (***) en remplacement de deux LCVP (dont le 9386) "dont la condamnation est envisagée". Coque et moteur passables.
30.12.1955LCVP 9386 autorisé pour le transport de 36 hommes.
27.08.1956Lors de l’instruction des élèves du groupe amphibie, des efforts considérables sont supportés par les disques d’embrayage des moteurs. Les pièces de rechange n’étant plus approvisionnées par la DCAN (*), il est nécessaire de procéder aux réparations par recharge de métal. Avec les temps morts de démontage et remontage, cela entraine de longues indisponibilités. Demande de constitution d’un stock de disques de rechange à Alger, avec possibilité de récupération de disques usagés au C.I.O.A.(**).
02.12.1958LCVP 9386 sert à l’instruction au débarquement. La coque est passable, le moteur bon.
11 12.1958Pas de besoin particulier d’entretien pour 1959.
04.12.1961Le LCVP 9386 a un moteur de 220 chevaux, Gray Marine. Capacité de 36 hommes (+ 3 hommes d’équipage), employé pour l’instruction. Etat de la coque très moyen, moteur bon. Il aurait été mis en service le 1er janvier 1950, en provenance de Trieste (référence à une dépêche ministrielle 858 EMG/1 du 13 août 1947).
26.12.1961Les deux LCVP sont dans un état passable. Leur remplacement est à prévoir en cours d’année.
Juillet 1962Retour en métropole de l’école des fusiliers marins. Disparition du Centre Siroco et installation de l’école à Lorient. Le LCVP 9386 suit le mouvement.
28.11.1962Petit carénage à la DCAN (*) Lorient. Moteur en réparation.
28.02.1963Les embarcations à moteur sont très anciennes dans l’ensemble et plusieurs d’entre elles seront vraisemblablement à déclasser prochainement, en particulier parmi les doris commandos et les LCVP. Le 9386 est en petit carénage, moteur en réparation. A la suite du manque total de pièces de rechange à la DCAN (*) Alger, l’entretien des moteurs est à refaire entièrement.
05.06.1963Visite du moteur par la DCAN (*) terminée. Moteur à remonter à bord après des travaux de coque : sondage de coque et éventuellement remplacement de bordé.
23.08.1963Demande de carénage complet : treuil à changer, bordés en mauvais état. Joints de porte à changer, drosse à visiter. Circuit électrique à visiter. Collecteurs et silencieux d’échappement à visiter.
14.10.1963Début du grand carénage à la DCAN (*) Lorient.
05.01.1964Fin de grand carénage à la DCAN (*) Lorient.
06.12.1965Demande de sondage de la coque, consolider les taquets de tournage. Vérifier l’étanchéité de la porte, réparer la barre et vérifier le treuil. Sonder les caisses à gaz oil et réviser le circuit électrique.
24.11.1966Même demande, sauf les deux dernières.
26.12 1966Début de grand carénage à la DCAN (*) Lorient.
01.01.1968L’équipement électrique 24 volts des moteurs (dynamos et démarreurs) est en très mauvais état et il n’existe pas de rechange. Le remplacement de cet équipement 24 volts par un équipement 12 volts a été demandé à la DCAN (*) de Lorient . Cette demande a été rejetée étant donné la vieillesse de ces embarcations.
05.03.1968Fin de grand carénage à la DCAN (*) Lorient.
24.02.1969Demande de sondage de la coque. Réparation du liston. Vérifier la drosse du gouvernail.
01.12.1969Redressé la chaise et changé ligne d’arbre et draille.
1970Des trois LCVP prévus au plan d’armement de l’école des fusiliers (9386, 9388, 9389), un a été condamné en 1964, les deux autres sont très anciens.
26.05.1970Demande de vérification de coque, changer le joint de porte. Renforcer les emplacements du treuil et des réas des portes. Moteur : mise au sec pour changer les durites d’étanchéité de la ligne d’arbre. Changer les zincs. Visiter les vannes de coque.
18.08.1970Idem sauf pour moteur : réfection du tuyau d’aspiration à la mer de la pompe de circulation. Visite de la vanne de coque d’aspiration de la pompe de circulation. Visiter les zincs. Réfection des presse-étoupes de ligne d’arbre et de gouvernail.
01.12.1970Coque en mauvais état. Demande de mise à terre pour peinture de la carène, vérification de la coque, réfection des listons. Moteur : visite des zincs, réfection des presse-étoupes.
06.12.1971Début de grand carénage à la DCAN (*) Lorient.
04.01.1972Fin de grand carénage à la DCAN (*) Lorient.
05.03.1975Visite des 1000 heures prévue. Dernière mention retrouvée de l’utilisation du LCVP 9386 à l’école des fusiliers marins, avant remise aux Domaines pour vente.
08.06.1976Vente du L9386 par les Domaines à Lorient.

(*) Direction des Constructions et Armes Navales

(**) Centre d’Instruction des Opérations Amphibies

(***) Landing Craft Mechanized